Le lustrage consiste à appliquer une légère couche protectrice de peinture sur votre véhicule. Cette opération permet d’éliminer les traces d’imperfection et les rayures présentes sur la carrosserie de votre voiture. Elle se déroule en 3 étapes : le lavage, le polissage et le lustrage de voiture.

Le lavage et la protection de la carrosserie

Commencez par mouiller entièrement l’extérieur de votre automobile. Pour ce faire, il est recommandé d’employer un tuyau d’arrosage, équipé de préférence d’un embout que vous avez la possibilité de régler en fonction de vos besoins. Ensuite, à l’aide d’un shampooing ou d’un liquide vaisselle, prenez le temps de bien enlever toutes les traces de saleté. Rincez abondamment avec de l’eau. Pour le séchage, munissez-vous d’un tissu en microfibre. Pour finaliser cette première phase, protégez les composants fragiles, tels que les phares, les rétroviseurs, les poignées extérieures… À la fin de cette intervention, il est préconisé de passer au polissage de voiture.

Pour un résultat satisfaisant, commencez par le haut de la carrosserie et terminez par le bas de caisse. Vous pouvez aussi recourir aux services d’un professionnel. Pour contacter ce dernier, vous avez la possibilité de vous rendre sur Internet. De nombreux sites, tels que www.nano-carapace.fr, vous mettront en relation avec l’un de ces experts.

Le polissage de la carrosserie ou le « polish »

Avant de commencer le polissage de voiture, il est primordial de préparer un tampon en laine et d’équiper la polisseuse. Lorsque vous avez terminé la préparation du matériel, vous pouvez appliquer la pâte à polir sur la carrosserie. Pour avoir une couche uniforme, il est préférable de travailler des sections de 1.20 m sur 0.60 m. Poursuivez l’opération en réglant l’appareil de polish sur la plus faible vitesse. Faites des allers-retours pour un résultat impeccable. Continuez à appliquer la pâte et à polir progressivement la carrosserie de votre véhicule.

Le lustrage de la carrosserie

À la fin du polish voiture, enlevez le tampon en laine et remplacez-le par un tampon en mousse. Lorsque vous commencerez à travailler, ne débutez pas sur la première partie que vous avez polie. N’oubliez pas de régler la polisseuse sur la vitesse moyenne. De temps en temps, prenez la peine de vérifier que le tampon tourne en rond. Le cas échéant, il est impératif de le remplacer pour éviter d’avoir de mauvaises surprises. À la fin de cette opération, munissez-vous d’une serviette en microfibre pour faire briller le tout, avant d’enlever toutes les protections du reste de la carrosserie. Pour un résultat éblouissant, cirez l’ensemble.